Rencontre avec Benjamin Valverde

1 vote

Pour gravir 26 000 kilomètres sur trois continents, Benjamin Valverde s’est muni du minimum : un vélo et des cartes… Il sera à la bibliothèque de Cognac le 6 avril à 15 h.

À propos

En deux ans de voyage, sa compagne Émilie et lui ont pédalé à travers les déserts australiens, l’Asie du sud-est, les hauts plateaux tibétains et pamiris, les steppes d’Asie centrale avant de regagner l’Europe par le Caucase.
Le voyageur croyait savoir ce qu’il allait chercher : l’inconnu, ses limites, autant que ses rêves d’enfant ; l’aventure en somme. Il a trouvé bien plus : le spectacle quotidien qui se joue sur terre et la liberté que procure un horizon sans cesse renouvelé.
Il a dépendu des plus modestes et dîné à la table des rois, ravalé ses peines, pleuré de bonheur et débusqué l’humilité qu’enseigne l’errance.
Pourtant, alors qu’il se pensait démuni et vulnérable, il ne s’est jamais senti aussi fort, apprenant que les routes les plus exigeantes tiennent toujours leurs promesses d’émerveillement et de dépassement.
Benjamin est aujourd’hui persuadé que le vélo redonne au « voyage » toute sa noblesse et son emprise avec la géographie.

Benjamin Valverde relate son aventure dans son livre « Diagonale eurasienne » paru aux éditions Transboréal en 2015.

Diagonale Eurasienne

Pratique

En partenarial avec l’association "Vélo d’Vie", la librairie Le Texte Libre et la Semaine Fédérale de cyclotourisme venez rencontrer Benjamin Valverde à la bibliothèque de Cognac le samedi 6 avril à 15 h.
Animation gratuite sur inscription au 05 45 36 19 50.