Lutter contre le moustique-tigre

1 vote

L’agence régionale de santé (ARS) appelle à la vigilance concernant les moustiques-tigres.

En 2021, en Nouvelle Aquitaine, le moustique tigre était présent dans tous les départements hormis la Creuse.

Comment lutter ?

En supprimant les eaux stagnantes pour empêcher le moustique-tigre de pondre et de proliférer !

Coupez l’eau aux moustiques

Chaque femelle moustique-tigre pond environ 200 œufs. Au contact de l’eau, ils donnent des larves. C’est là qu’il faut agir.
Éliminez les endroits où l’eau peut stagner : coupelles des pots de fleurs, pneus usagés, encombrants, vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées… Pensez aussi à entretenir les sépultures dans les cimetières, lieux propices au développement des moustiques.
Couvrez les réservoirs d’eau : bidons d’eau, citernes, bassins avec un voile ou un simple tissu ainsi que les piscines hors d’usage.

Évitez les piqûres :

  • Appliquez sur la peau des produits anti-moustiques surtout en journée. Parmi les différents produits proposés sur le marché, tous ne sont pas d’une efficacité optimale, demandez conseil à votre pharmacien ou médecin ;
  • Portez des vêtements couvrants et amples ;
  • Installez des moustiquaires aux fenêtres.

Reconnaître un moustique-tigre

Attention, tout ce qui vole n’est pas moustique, tout moustique n’est pas un moustique-tigre !

  • Il est tout petit (environ 5mm, soit plus petit qu’une pièce de 1 centime, ailes et trompe comprises) ;
  • Il a des rayures noires et blanches (pas de jaune), sur le corps et les pattes ;
  • Il vit et pique le jour (ce n’est pas lui qui vous empêche de dormir) ;
  • Sa piqûre est douloureuse.

Vous l’avez reconnu ? Signalez-le !

Rendez-vous sur le site www.signalement-moustique.fr où un questionnaire vous permettra de vérifier rapidement s’il s’agit bien d’un moustique-tigre et de signaler sa présence.

checklist-moustique

Voir en ligne : Site Internet ARS Nouvelle-Aquitaine

Mots-clés

Articles liés

Revenir en haut