Conférence du GREH

0 vote

Le rôle du climat dans l’avènement de la Révolution Française.
« À partir des données du négociant et météorologiste rochelais Jacob Lambertz » par le Docteur Frédéric SURVILLE, du groupe de travail Espace Climat Océan Littoral et contributeur Acclima Terra.

À propos de la Conférence

Prétendre que la Révolution française serait la conséquence des dérèglements climatiques de la décennie 1780-1789, serait d’un ridicule achevé. Mais nier qu’aux cotés de facteurs politiques, économiques et humains, la série de phénomènes météorologiques extrêmes qui précédent cette période, ait pu en être l’un des déclencheurs, - la gâchette, pour reprendre la formule d’Emmanuel Leroy Ladurie -, le serait tout autant.
Encore faut-il pouvoir objectiver ces « dérangements du temps » qui accompagnent la fin de l’Ancien Régime !
Le développement de la science météorologique se fait grâce aux observations et relevés quotidiens de savants mais aussi de notables ; parmi eux, le Rochelais Jacob Lambertz est négociant en eaux-de-vie de la maison Martell. Son Journal conservé aux Archives Départementales de Charente-Maritime, nous apporte un éclairage des plus surprenants.

Pratique

Samedi 1er décembre à 17 h.
Auditorium de la Salamandre, rue du 14 juillet à Cognac.
Tarif : adultes 6€, membres du GREH 2€, gratuit pour les moins de 18 ans.

GREH 1ER DEC FR 1ER

G.R.E.H.

Groupe de Recherches et d’Études Historiques de la Charente Saintongeaise
2, rue Millardet - B.P. 10 / 16130 SEGONZAC
05 45 83 09 40 / greh.charente[@]orange.fr