Conférence du GREH

0 vote

« Treize années de recherches sur les aqueducs de Saintes » par Jean-Louis HILLAIRET, Archéologue, Ingénieur INRAP, Vice-président de la Société d’archéologie et d’histoire de la Charente-Maritime.

À propos de la Conférence

Mediolanum comme première capitale de la Gaule Aquitaine a vu se construire, un premier aqueduc, qui présentait une conception digne des aqueducs de Rome. Le deuxième aqueduc datable, du milieu du premier siècle, est lui aussi d’excellente qualité technique, dans sa conception et sa réalisation. Avec lui, il y a les aménagements de ses sources sanctuaires, que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. On peut ajouter divers ouvrages inédits, telle que la jonction des branches de Le Douhet et de Vénérand.
Les tunnels et les galeries construites sont également rares dans leurs conceptions, comme celui de ″La Foucherie″. Plusieurs systèmes hydrauliques inconnus ont été mis au jour. Sur les aspects techniques, les aqueducs de Saintes mettent en évidence des nouveautés, par rapport à ce qui était admis jusqu’alors. Parmi les importantes découvertes, il y a la réalisation d’un troisième aqueduc datable du IVe siècle, mais également la découverte d’un baptistère paléochrétien alimenté par l’aqueduc datable peut-être de la fin du IIIe siècle.
Le caractère exceptionnel de cet aqueduc a été reconnu par la Commission nationale des monuments historiques, qui l’a classé en septembre 2011, à l’unanimité, monument historique, sur l’ensemble de son parcours.

Pratique

Samedi 3 février – 17h
Auditorium de la Salamandre – rue du 14 juillet – COGNAC
« Treize années de recherches sur les aqueducs de Saintes » par Jean-Louis HILLAIRET
Tarif : adultes 6€, membres du GREH 2€, gratuit pour les moins de 18 ans.

G.R.E.H.

Groupe de Recherches et d’Études Historiques de la Charente Saintongeaise
2, rue Millardet - B.P. 10 / 16130 SEGONZAC
05 45 83 09 40 / greh.charente chez orange.fr