Condition animale

0 vote

La Ville s’engage pour l’amélioration de la condition animale.

Depuis le mois de septembre 2021, trois groupes de travail se sont constitués autour de Sylvie Gautier, conseillère déléguée à la protection animale, afin de mettre en œuvre des actions pour l’amélioration des conditions de vie des animaux à Cognac.

De la coordination pour plus d’efficacité

La bienveillance des bénévoles engagés pour cette cause doit être encouragée, aidée et cadrée, c’est le fil conducteur du travail mené.

Les propriétaires d’animaux domestiques sont également tenus d’agir en connaissance des obligations et responsabilités qui sont les leurs.

Enfin, quels sont les recours en si l’on constate des cas de maltraitance ?

Informer pour sensibiliser

L’un des premiers constats est donc celui d’un besoin d’information à l’attention de tous : obligations, conseils, guide pratique à propos de la condition animale. C’est l’objectif d’un groupe de travail.

Sur le terrain

Un second groupe travaille sur l’implantation d’abris à chats et de points de nourrissage. Une cartographie est en cours de création et différents sites ont déjà été identifiés pour les emplacements : rue Jean Mermoz, rue Robert Daugas, rue Gustave Flaubert, allée Charles Baudelaire, rue Louis Guillet et rue Sainte-Barbe.

Un site est également à l’étude rue de Valdepenas à proximité des locaux de Grand Cognac, un sujet évoqué par Morgan Berger et Jérôme Sourisseau à l’occasion de leur récente visite commune à la SPA à la rencontre de son dynamique nouveau président Valéry Tirraci.

Enfin, le dernier groupe se penche sur un projet de création d’une chatterie, en partenariat avec la SPA d’Ars.

Dans la même rubrique…

Mots-clés

Articles liés

Revenir en haut