Document d’information communal sur les risques majeurs

2 votes

Destiné aux Cognaçais, ce document présente les risques majeurs (naturels ou technologiques) auxquels la ville peut être confrontée. Il fait un état des lieux des risques existants et indique aux habitants les consignes de sécurité à respecter.

La ville de Cognac est soumise à 4 risques majeurs :

  • 2 risques naturels :
    • risque inondation
    • risque sismique
  • 2 risques technologiques :
    • Risque Transport de Matières Dangereuses (TMD)
    • Risque industriel
Carte récapitulative des risques sur Cognac -  voir en grand cette image"
Carte récapitulative des risques sur Cognac

D’autres risques sont également susceptibles de toucher le territoire communal, comme le risque mouvement de terrain, le retrait-gonflement des argiles, le risque de tempête, le risque chute d’aéronef ou le risque nucléaire.

Retour SommaireLe risque inondation

Cognac est susceptible d’être inondé par 3 cours d’eau :

  • La Charente qui traverse la commune du nord-est au sud-ouest.
  • L’Antenne, affluent de la Charente en rive droite, en aval du centre-ville, qui borde la limite ouest du territoire communal.
  • Le Fossé du Roi, affluent de la Charente en rive droite, en amont du centre-ville, qui se jette dans le fleuve, en limite de la commune, au lieu-dit le Solençon.

Le risque inondation est connu et pris en compte grâce au plan de prévention du risque inondation (PPRI) de la Charente approuvé le 31/08/2000 et aux atlas hydrologiques des zones inondables de l’Antenne, élaboré en avril 2004, et du Fossé du Roi, élaboré en juin 2008.

Retour SommaireLes bons réflexes face au risque

Avant à la montée des eaux

  • A l’intérieur d’un bâtiment :
    • Couper le gaz et l’électricité.
    • Obturer les entrées d’eau : portes, soupiraux…
    • Mettre au sec les meubles, objets, matières et produits.
    • Faire une réserve d’eau potable et de nourriture.
    • Prévoir les moyens d’évacuation.
  • A l’extérieur :
    • Sortir de son véhicule qui peut être emporté par la crue.
    • S’éloigner de la zone dangereuse et se réfugier sur un point haut.

Pendant :

  • S’informer de l’évolution de la montée des eaux et du niveau de vigilance (radio, mairie, internet : www.vigicrues.ecologie.gouv.fr).
  • Se conformer aux directives des services de secours.
  • Signaler sa présence et attendre les secours ou l’ordre d’évacuation.
  • Ne pas s’engager sur une route inondée.

Après :

  • Vider rapidement de leurs eaux les locaux encore inondés.
  • Nettoyer, aérer et désinfecter les pièces inondées.
  • Ne rétablir l’électricité que sur une installation sèche.
  • Chauffez dès que possible.
  • Déposer un dossier auprès de son assureur.

Retour SommaireLe risque sismique

La commune de Cognac est soumise au risque séisme. Elle est classée en zone de sismicité modérée (zone 3). carte risque sismique

Retour SommaireLes bons réflexes face au risque

Avant :

  • Repérer les points de coupure gaz, eau et électricité.

Pendant :

  • A l’intérieur : se mettre près d’un mur, d’une colonne porteuse ou sous un meuble solide et s’éloigner des fenêtres.
  • A l’extérieur : ne pas rester sous des fils électriques ou sous ce qui peut s’effondrer et s’éloigner des bâtiments.
  • En voiture : s’arrêter et ne pas descendre avant la fin des secousses.

Après :

  • Après la première secousse, se méfier des répliques : il peut y avoir d’autres secousses.
  • Sortir rapidement du bâtiment. Si possible couper l’eau, l’électricité et le gaz.

Retour SommaireLe risque de transport des matières dangereuses

Le risque de Transport des Matières Dangereuses, ou risque TMD, est consécutif à un accident se produisant lors du transport de ces matières, par voies routières ou par canalisations (gazoduc par exemple). Le TMD ne concerne pas que les produits hautement toxiques, explosifs ou polluants. Tous les produits dont nous avons régulièrement besoin, comme les carburants, le gaz ou les engrais, peuvent, en cas d’événement, présenter des risques pour la population et l’environnement.

symbole matières dangereuses

Retour SommaireLes bons réflexes face au risque

Pendant :

  • Si l’on est témoin d’un accident :
    • Protéger, baliser, pour éviter un « sur-accident ».
    • Faire éloigner les personnes situées à proximité.
    • Ne pas fumer.
    • Donner l’alerte aux sapeurs-pompiers (18 ou 112).
  • En cas de fuite de produit :
    • Ne pas entrer en contact avec le produit ( en cas de contact se laver les mains et si possible se changer).
    • Quitter la zone de l’accident : s’éloigner le plus possible perpendiculairement à la direction du vent pour éviter de pénétrer dans un nuage toxique.
    • Rejoindre le bâtiment le plus proche et se mettre à l’abri.
    • Ne pas fumer, éteindre toute flamme.
    • Ne pas téléphoner.
    • Ne pas aller cherchez vos enfants à l’école.

Après :

  • A la fin de l’alerte, aérer tout le bâtiment.

Retour SommaireLe risque industriel

L’agglomération abrite un nombre important de chais de vieillissement et de distilleries qui présentent un risque « feu d’alcool ».

Retour SommaireLes bons réflexes face au risque

Pendant :

Si l’on est témoin d’un départ de feu :

  • Informer les pompiers (18) le plus vite et le plus précisément possible.
  • Respirer à travers un linge humide.
  • Quitter la zone de l’accident : s’éloigner le plus possible perpendiculairement à la direction du vent pour éviter de pénétrer dans un nuage toxique.
  • Rejoindre le bâtiment le plus proche et se mettre à l’abri.
  • Ne pas fumer, éteindre toute flamme.
  • Ne pas téléphoner.
  • Écouter la radio (Radio France, radio locale).

Après

  • Ne pas entrer dans un bâtiment endommagé sans autorisation des autorités ou avis d’un expert.
  • Empêcher l’accès au public.

Retour SommaireLe dossier dans sa totalité

Document d'Information Communal sur les RIsques Majeurs (DICRIM) -  PDF - 2.7 Mo"
Document d’Information Communal sur les RIsques Majeurs (DICRIM)

Retour Sommaire