Le produit cognac

13 votes

Cognac c’est bien sûr le cognac, son exceptionnel produit, apprécié dans le monde entier et exporté à plus de 95%.

Les producteurs et les négociants de Cognac ont rendu le nom de notre ville plus célèbre que celui de bien des capitales, et marquent aujourd’hui encore :

  • l’architecture
  • l’économie
  • et la vie quotidienne de la cité.

Retour SommaireUne histoire

L’aventure du Cognac commence au 17e siècle lorsque les vins de Charente sont transformés en eau-de-vie.

Le vignoble du Poitou bénéficie depuis longtemps d’une bonne réputation avec le commerce des vins. C’est au 17e siècle qu’apparaît la double distillation, ce procédé qui donne naissance à l’eau-de-vie.

Au fil des siècles, la technique de distillation va s’améliorer et le commerce va s’organiser et se développer. Les affaire de négoce se créent au 18e siècle.

Autour du cognac une industrie dérivée se développe : verrerie, packaginig, la fabrique de bouchons et l’imprimerie ce qui permet à la région de se développer.

Aux alentours de 1875, le phylloxéra arrive en Charente détruisant la plus grande partie du vignoble. La reconstruction se fait lentement et les cépages sont peu à peu remplacés par l’Ugni Blanc, plus résistant, qui est maintenant utilisé à plus de 90 % pour la production du cognac.

Retour SommaireUn savoir-faire

Les vendanges se déroule généralement début octobre, le pressurage et la fermentation qui suivent la vendange font l’objet d’une surveillance attentive.

Une fois fermenté, le vin doit être distillé pour devenir de l’eau-de-vie. Le procédé de distillation est resté le même, l’alambic charentais dit « à repasse » est toujours utilisé. C’est après 2 « chauffes », que le vin distillé va vieillir dans des fûts de bois de chêne, construits avec subtilité et selon une technique ancestrale.

Le vieillissement, à l’abri des chais, va permettre au cognac de s’approprier tout ce que le bois doit lui donner pour façonner sa couleur et son bouquet. C’est le Maître de Chai qui donne au Cognac sa forme définitive. Il choisit les eaux-de-vie selon leur âge, leur cru et les assemble pour former un cognac unique

Retour SommaireUne appellation

Le cognac est reconnu comme Appellation d’Origine Contrôlée depuis 1936

Les professionnels du cognac ont alors défini une véritable ligne de conduite pour que, depuis sa production jusqu’à sa consommation, l’identité et la spécificité du produit soient préservées. En 1909, un décret délimite l’aire de production Cognac. Elle couvre la Charente-Maritime, une grande partie de la Charente et quelques communes de la Dordogne et Deux-Sèvres. Elle est composée de 6 crus :

  • Grande Champagne
  • Petite Champagne
  • Borderies
  • Fins Bois
  • Bons Bois
  • Bois Ordinaires Chacun de ces crus a sa propre personnalité du aux différentes caractéristiques des sols.
Carte des crus -  voir en grand cette image
Carte des crus

Retour SommaireAujourd’hui : un produit exporté

Le Cognac est aujourd’hui expédié dans plus de 160 pays du monde.

Il est exporté à plus de 97 % à l’international notamment en l’Extrême-Orient où les qualités vieilles sont très demandées. Les États-Unis, Singapour et la Chine représentent les plus gros marchés dans le monde du Cognac. C’est plus de 5 bouteilles qui sont vendues toutes les secondes dans le monde entier !

Retour SommaireUne organisation de promotion du cognac

Le Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) est chargé de promouvoir le Cognac. C’est une organisation paritaire composée pour moitié de représentants des viticulteurs et pour l’autre moitié des représentants du monde du négoce. Cette organisation a pour but de « développer le Cognac, représenter et défendre les intérêts collectifs des professionnels ». Le BNIC exerce ses activités dans des domaines très variés, allant de la recherche scientifique à la promotion du Cognac en passant par l’étude et le suivi des législations dans le monde entier.

Retour Sommaire

Cognac en quelques chiffres :

  • Population : entre 18 000 et 19 000 habitants
  • Surface des Espaces Verts « urbains » : 85 ha
  • Parc François 1er (parc forestier communal) : 48 ha
  • Surface totale de la ville :1550 ha

Voir en ligne : Bureau National Interprofessionnel du Cognac