Château et porte Saint-Jacques

20 votes

Le premier château de Cognac et son quartier fortifié doivent remonter au milieu du 10e siècle ou au début du 11e siècle.

Chateau vu des quais En raison de sa situation entre l’Angoumois et la Saintonge, Cognac est une place forte convoitée au Moyen Age. Au fil des siècles, le château est largement remanié. La forteresse militaire devient progressivement une résidence princière agréable sans pour autant égaler le luxe des châteaux de la Loire. Le futur roi François Ier y voit le jour en 1494.

Du château du 13e siècle, subsistent quelques vestiges comme la tour située à l’angle sud-ouest. Les 15e et 16e siècles ont été le théâtre de profondes modifications commandées par les Valois, à l’image du logis du gouverneur (15e siècle) ou du corps de bâtiment faisant face à la Charente (16e siècle sauf dernier étage ajouté au 19e siècle) construit par François 1er. Racheté comme bien national après la Révolution par des négociants, le château devient une maison de cognac. chateau Cognac

Porte à l'entrée de la ville La porte Saint-Jacques est un vestige de l’enceinte qui entourait la ville à partir du 13e siècle. Les tours, reconstruites à la fin du 15e siècle, étaient postées au débouché du vieux pont reliant le faubourg Saint-Jacques à la ville et détruit au 19e siècle.